RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL


La reproduction de tout ou partie de ce site sur support électronique ou autre est autorisée sous réserve de l'ajout de façon claire et lisible de la source http://zikanina.blogspot.fr et de la mention "Droits réservés". Les informations utilisées ne doivent l'être qu'à des fins personnelles, associatives ou professionnelles ; toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est exclue.

FOCUS


- Festival Jazz'n'klezmer
15éme édition, du 8 novembre au 1er décembre 2016 à Paris. https://fr-fr.facebook.com/Festival-JAZZNKLEZMER-205608406172626/

- David Krakauer et l’Orchestre Lamoureux, direction Nicolas Simon, dimanche 19 mars 2017 à 17h00 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris.
Au programme : Copland Prologue et Dance, extraits de Music for the Theatre - Debussy Rhapsodie pour clarinette et orchestre - Ellstein Hassidic Dance - Marhulets Concerto Klezmer - Starer Rikudim, extrait de Kli Zemer - Golijov K’vakarat - Musique traditionnelle Wedding Dance (arrangement de David Krakauer) - Musique traditionnelle Der Gasn Nign (arrangement de David Krakauer) - Krakauer Synagogue Wail, pour clarinette solo - Musique traditionnelle Der Heyser Bulgar (arrangement de David Krakauer). http://orchestrelamoureux.com/concertparis-krakauer-theatrechampselysees
EN ECOUTE
-
La musique klezmer célébrée par France Musique.
http://www.francemusique.fr/agenda/france-musique-celebre-la-musique-klezmer (en écoute jusqu'au 14/11/2017)

- A l'occasion de la sortie du dernier album de l'Amsterdam Klezmer Band et du dernier enregistrement de David Krakauer avec le groupe Anakronic, l'émission de France Musique "Easy Tempo" se met à l'heure des musiques juives de l'Europe de l'est et de leurs pérégrinations dans d'autres univers musicaux comme le Jazz, le rock, l'électro ou encore les musiques cubaines ou le tango argentin. http://www.francemusique.fr/emission/easy-tempo/2015-2016/alla-klezmer-ever-04-23-2016-17-00 (en écoute disponible jusqu'au 18/01/2019)

20 juillet 2007

LELO NIKA, virtuosité tzigane


Le background de Lelo Nika est aussi coloré que sa palette musicale. Tzigane Serbe, il a adopté les traditions roumaines de ses racines à Nikolinci, village multi-ethnique situé à quatre-vingt kilomètres au nord-est de Belgrade où la population est en majorité roumaine. En 1970, alors qu'il n'a qu'un an, la famille déménage à Elseneur au Danemark . Aujourd'hui, lelo Nika vit à Malmö, dans le sud de la Suède.
A l'âge de cinq ans, il reçoit son premier accordéon, cadeau de son père, lui-même accordéoniste, héritier de la tradition musicale tzigane. Ce père qui a été son premier professeur, l’envoie étudier en Yougoslavie à l'âge de dix ans. Lelo y restera trois ans, élève du Serbe Branimir Dokic et il approfondira la musique slave et roumaine. Ce séjour en Yougoslavie a joué un rôle capital dans les progrès de Lelo Nika tant sur le plan musical que sur le plan personnel. Mais la personne la plus importante a été son père, professeur très exigeant pour lequel les qualités techniques ne sont jamais une fin en soi, mais un moyen d’atteindre le meilleur de l’expression artistique.
Lelo Nika joue une musique d’influence balkanique, mais suit son propre chemin en se fondant sur la musique tzigane roumaine moderne. Il a également joué avec plusieurs jazzmen célèbres américains. Voilà leur opinion :
"Lelo donne un nouveau sens au terme "virtuose". Sa musique et sa technique sont tout simplement stupéfiantes. Ajoutez à cela une bonne dose de soul tzigano-serbe et vous pouvez commencer à imaginer à quoi ressemble sa musique. Chaque soir, sur la scène, le public était par terre après son solo. "(Randy Brecker, trompettiste américain)
"Lelo transcende l'instrument. C’est une sacrée nature. Un vrai artiste." (Adam Nussbaum, batteur américain)
Lelo Nika a participé à deux reprises au championnat du monde d’accordéon et l’a remporté à chaque fois, mais en ce moment, il suit des études supérieures à l'Académie de musique de Malmö pour, comme il le dit avec une humilité presque irritante, "apprendre un peu plus." Un simple mortel peut-il jouer encore mieux ? Mais pourquoi trop réfléchir sur le sujet ? Asseyez-vous confortablement et laissez-vous séduire par l'un des plus grands phénomènes actuels de l’accordéon.
(Auteur: Erik Nilsson)

ENGLISH VERSION
Lelo Nika's background is as varied as his musical palette. He is by origin a Serbian gypsy but has adopted Romanian traditions through his roots in the polyethnic village of Nikolinci, eighty kilometers northeast of Belgrade, where the majority is Romanian. In 1970, the oneyearold Lelo moved with his parents to Denmark and settled in Helsingør. Today, he lives in Malmó, in the south of Sweden.
At the age of five Lelo Nika got his first accordion from his father, who is also an accordionist and whose family is well known for its gypsy music traditions passed down, through generations. Lelo was brought up with music as a natural everyday element; muI sic was a way of life, a way of communicating, irrespective of situation, place or hour. Technical qualities were never ends in themselves, simply means to attain total expression. His father was Nikas first accordion teacher and brought his son to Yugoslavia when he was ten years old. Lelo stayed there for three years, studying under the Serbian accordionist Branimir Dokic and going deeply into Slavic and Romanian culture. There is no doubt that this stay in Yugoslavia played a crucial part in Lelo Nikas progress, both, as a musician and a human being. But a single person that has been very important for Lelo Nika is his father's teacher who was very demanding and taught Lelo once and for all the meaning of discipline.
Lelo Nika plays music from the whole of the Balkans, but in his very own way, based on a particular groove that is typical of modern Romanian gypsy music.
He has also performed with several American jazz celebrities:
"Lelo gives new meaning to the word 'virtuoso'. His sound and technique are simply staggering. Add to that a healthy dose of SerbianGypsy Soul, and you might begin to imagine what his music is like. Every night on the bandstand, the audience was left in tatters after his solo piece." (Randy Brecker)
"Lelo's playing transcends the instrument. A real natural. He is a true artist."(Adam Nussbaum)

He has competed twice in the Accordion World Championship and won both times, but for the time being Nika pursues higher studies at The Malmö Academy of Music in order to, as he says with an almost irritating humility, "learn a little more". Being an ordinary mortal, one might wonder if it is possible to play even better, but why ponder too much over this? Just make yourself comfortable if you can sit still and let yourself be seduced by one of the greatest accordion phenomenons of our times.(Author : Erik Nilsson)

http://www.youtube.com/watch?v=7cKzisC6vZo
https://www.youtube.com/watch?v=92lNKpT-uTA

Aucun commentaire: