RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL


La reproduction de tout ou partie de ce site sur support électronique ou autre est autorisée sous réserve de l'ajout de façon claire et lisible de la source http://zikanina.blogspot.fr et de la mention "Droits réservés". Les informations utilisées ne doivent l'être qu'à des fins personnelles, associatives ou professionnelles ; toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est exclue.

FOCUS


- Festival Jazz'n'klezmer
15éme édition, du 8 novembre au 1er décembre 2016 à Paris. https://fr-fr.facebook.com/Festival-JAZZNKLEZMER-205608406172626/

- David Krakauer et l’Orchestre Lamoureux, direction Nicolas Simon, dimanche 19 mars 2017 à 17h00 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris.
Au programme : Copland Prologue et Dance, extraits de Music for the Theatre - Debussy Rhapsodie pour clarinette et orchestre - Ellstein Hassidic Dance - Marhulets Concerto Klezmer - Starer Rikudim, extrait de Kli Zemer - Golijov K’vakarat - Musique traditionnelle Wedding Dance (arrangement de David Krakauer) - Musique traditionnelle Der Gasn Nign (arrangement de David Krakauer) - Krakauer Synagogue Wail, pour clarinette solo - Musique traditionnelle Der Heyser Bulgar (arrangement de David Krakauer). http://orchestrelamoureux.com/concertparis-krakauer-theatrechampselysees
EN ECOUTE
-
La musique klezmer célébrée par France Musique.
http://www.francemusique.fr/agenda/france-musique-celebre-la-musique-klezmer (en écoute jusqu'au 14/11/2017)

- A l'occasion de la sortie du dernier album de l'Amsterdam Klezmer Band et du dernier enregistrement de David Krakauer avec le groupe Anakronic, l'émission de France Musique "Easy Tempo" se met à l'heure des musiques juives de l'Europe de l'est et de leurs pérégrinations dans d'autres univers musicaux comme le Jazz, le rock, l'électro ou encore les musiques cubaines ou le tango argentin. http://www.francemusique.fr/emission/easy-tempo/2015-2016/alla-klezmer-ever-04-23-2016-17-00 (en écoute disponible jusqu'au 18/01/2019)

31 mars 2007

JOHN ZORN et son label TZADIK


Né à New York en 1953, John Zorn a joué de plusieurs types d'instruments avant d'étudier le saxophone et la composition à l'Université de Webster à St-Louis au début des années 70. Musicien, compositeur, producteur, enfant terrible de la musique américaine postmoderne, il est devenu un des artistes les plus influents de « l'avant-garde ». Il a composé de nombreuses œuvres explorant une grande variété de genres parmi lesquels le jazz, le rock, le punk, la musique classique, l’improvisation sans oublier la musique de films.
Au début de sa carrière, John Zorn s’est beaucoup attardé aux problèmes théoriques. La composition et la nouvelle musique étaient au cœur de ses préoccupations. La performance le fascinait et l’aspect visuel faisait aussi partie de ses créations, tout comme l’idée du jeu, comme forme qui évolue en fonction de règles et de cadres formels. Il peaufine sa technique de saxophone alto en étudiant le be-bop. John Zorn devient maître du collage sonore. Il pousse ses recherches sur le bruit et ses formes les plus diverses, notamment dans ses nombreuses trames sonores, ses Filmworks.
Vers la fin des années 80, il fonde le groupe Naked City composé de Bill Frisell à la guitare, Fred Frith à la basse, Wayne Horvitz au clavier, Jœy Baron aux percussions et Yamatsuka Eye pour la partie vocale. Dès les premiers enregistrements du groupe légendaire fondé par Zorn, la transgression des genres atteint de nouveaux sommets. En 1991, il forme un autre célèbre groupe de jazz expérimental, Painkiller, avec Mick Harris et Bill Laswell.
Dans les années 90, la consécration est venue avec la création de ses propres compagnies de disques. D’abord la compagnie Avant, au Japon, où il s’est lié d’amitié avec de nombreux musiciens, proches de sa musique riche en excès. Une façon de régulariser ses relations avec le public de ce pays dont la culture nourrit également son œuvre. Il habite plusieurs mois par année à Tokyo. Ensuite, pour assurer son indépendance artistique, il fonde TZADIK dont le premier grand coup a été la publication des 10 disques réalisés en studio de son quartette Masada, son grand projet de recherche sur l’identité culturelle juive.
Le groupe Masada formé principalement autour de Jœy Baron (batterie), Greg Cohen (basse) et Dave Douglas (trompette) a pour objectif de transfigurer le klezmer en « culture juive radicale ». Une musique exploratoire où le klezmer de ses racines juives se conjugue au free-jazz.
En 30 ans de carrière, John Zorn est toujours demeuré fidèle à une démarche sans concession. Malgré son statut de musicien touche-à-tout, il a su garder la ligne dure. Zorn voyage et joue régulièrement sur scène, avec son groupe ou d’autres collaborateurs, aux États-Unis, au Japon et en Europe. (Source : Radio Canada).

Le label TZADIK http://www.tzadik.com/ édite une large palette de musiciens contemporains internationaux parmi les plus novateurs. "Radical Jewish Culture" fait partie des différentes collections de TZADIK.



Biographies de John Zorn
En français http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Zorn
En anglais http://en.wikipedia.org/wiki/John_Zorn

Aucun commentaire: