06 août 2008

LES MENTSH, fidèle aux grands maîtres


Fidèles à la tradition de voyage et de fête qui constitue l’essence du klezmer, les Mentsh font revivre cette musique de l’âme et la réinterprètent dans leur univers aux influences éclectiques. Ils véhiculent aujourd’hui l’énergie klezmer à travers l’Europe et les Etats-Unis dans le plus pur respect de la tradition des musiciens itinérants.
Entre tradition et modernité, ce duo revisite le répertoire klezmer avec fougue, énergie, malice et liberté en y incorporant des musiques modernes et actuelles (jazz, tango, free jazz, blues...). Les Mentsh ont appris la musique klezmer en s’appuyant sur la transmission orale, sur les enregistrements originaux du début du XXe siècle et en rencontrant leurs pairs. Leur engagement et leurs recherches sur le klezmer et ses origines leur a permis d’obtenir le prix Moïshe Beregowski en 2007. Cette récompense, unique en Europe, leur a été attribuée par un jury composé d’éminents spécialistes de la musique klezmer. Les Mentsh ont récemment effectué une tournée américaine qui les a conduits à New York, Portland, Seattle, Olympia… On les retrouve de Paris à Seattle en passant par Genève, Londres, Riga, Berlin, Munich, New-York et Montréal. (Sources : site du groupe et Cité de la Musique)

LES MUSICIENS
Alexis Kune a commencé le piano classique à l’âge de 6 ans. À l’adolescence, il découvre l’univers des musiques actuelles, du spectacle et de la chansonfrançaise autour notamment de Jacques Higelin (qu’il accompagne à l’âge de 17 ans) et Arthur H. Il poursuit un parcours scolaire classique et décroche une licence d’histoire et une maîtrise de management européen. Revenant ensuite à la musique, il découvre le klezmer, l’accordéon, la danse, la scène. Après avoir appris le klezmer et l’accordéon en autodidacte, Alexis Kune suit les enseignements d’Alan Bern, Eddy Schaff, Zev Feldman, Kurt Bjorling, David Krakauer, DJ SoCalled dans différentes master classes. En 2003, il rencontre Samuel Maquin : ils deviendront les Mentsch et fourniront un important travail de recherche sur la musique klezmer.

Samuel Maquin a commencé la clarinette à l’âge de 7 ans. Il obtient le diplôme de fin d’étude au conservatoire de Reims et vient à Paris pour apprendre les métiers de la facture des instruments à vents. Il découvre le klezmer en février 2003 lors de la semaine klezmer organisée par la Maison de la culture Yiddish. Il travaillera alors toutes les spécificités du répertoire lors des ateliers de David Krakauer, Merlin Shepherd, DJ SoCalled, Kurt Bjorling, Zev Feldman. En 2006, il part à New York pour suivre l’enseignement de David Krakauer.

http://www.mentsh.org/

https://www.youtube.com/watch?v=2xWePprCXI8

Aucun commentaire: