RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL


La reproduction de tout ou partie de ce site sur support électronique ou autre est autorisée sous réserve de l'ajout de façon claire et lisible de la source http://zikanina.blogspot.fr et de la mention "Droits réservés". Les informations utilisées ne doivent l'être qu'à des fins personnelles, associatives ou professionnelles ; toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est exclue.

ACTU
Du 31 janvier au 4 février 2018, la Folle Journée de Nantes
Sous l'intitulé "Vers un monde nouveau", le célèbre festival de musique nantais aura pour thème l’exil.
On y retrouvera les "Illuminations" de Yom avec le Quatuor IXI ainsi que le Sirba Octet : «J’ai construit
ce programme en m’inspirant de l’itinérance, de la migration de la musique et des hommes en reliant en
quelque sorte des ponts entre la Roumanie, la Moldavie, la Russie et la Hongrie riches d’un répertoire
métissé de musiques traditionnelles, klezmer et tziganes, indique le violoniste Richard Schmoucler,
fondateur et directeur artistique de l'ensemble. » -
Programme http://www.follejournee.fr/files/brochure-fjn2018-bd-v1-28112017.pdf

Duo inédit clarinette et grandes orgues
Yom, clarinettiste virtuose klezmer et Baptiste-Florian Marle-Ouvrard, titulaire des grandes orgues de
l'église Saint-Eustache à Paris, présentent "Prière".
Prochaines dates : 21 janvier 2018 : Gonesse dans le Val-d’Oise ; 5 avril 2018 : les Détours de Babel,
Grenoble ; 14 mai 2018 : cathédrale de Quimper.

En écoute
A l'occasion de la sortie du dernier album de l'Amsterdam Klezmer Band et du dernier enregistrement de
David Krakauer avec le groupe Anakronic, l'émission de France Musique "Easy Tempo" s'est mise à
l'heure des musiques juives de l'Europe de l'est et de leurs pérégrinations dans d'autres univers musicaux
comme le Jazz, le rock, l'électro ou encore les musiques cubaines ou le tango argentin.

10 mars 2010

KAVA BAR TRIO : « le but c’est le chemin »




« En 1997, j'étudiais la clarinette au conservatoire de Montpellier lorsque j'ai rencontré David Krakauer au cours d'une master class de musique Klezmer ; une rencontre bouleversante ». Ce choc musical a provoqué chez Roman Renau, le désir profond de pouvoir jouer un jour cette musique faite de fous rires et de nostalgie, cette musique qui raconte tout simplement la vie.
« J'ai dû quitter deux années plus tard le Conservatoire de Montpellier pour gagner ma vie comme accordeur de pianos, qui est ma profession depuis ces années-là ». Mais un second choc attendait le musicien. En 2004, il part en Roumanie et c'est le coup de foudre : « Des régions magnifiques, des marchés pleins de couleurs et de parfums à Bucarest, des forêts peuplées d'ours et de légendes en Transylvanie, musique et fanfares tsiganes à Zece Prajin près de Iasi en Moldavie, et puis plein de petites choses qui me font frissonner rien qu'en y pensant ». (Roman épousera la Roumanie au sens propre comme au sens figuré. Il y a aujourd'hui sa belle-famille, des amis, et il y retourne le plus souvent possible).
Au retour de ce voyage décisif, il se lance avec quelques amis musiciens contaminés à leur tour par sa passion musicale. Quelques transcriptions et arrangements de morceaux glânés à l'oreille par çi par là - Klezmer, musiques roumaine, tsigane et d'Europe Centrale - le Trio Kava Bar prend son envol en 2006 et commence à écumer les soirées de Montpellier et de sa région. Puis ils multiplient concerts et festivals dans le Sud et nouent des relations fécondes avec Bratsch, Taraf des Haidouks, David Krakauer... « Pour nous, le Klezmer est avant tout une musique de fêtes et de rencontres, une invitation au voyage, et toujours un moment de plaisir à partager. Ça change tout le temps, et c'est très bien comme ça, "le but c'est le chemin" ! »
Le trio qui a la passion de transmettre ses goûts musicaux et son savoir-faire auprès des jeunes - et des moins jeunes - organise régulièrement des stages.

http://www.youtube.com/watch?v=XF6KmiRFD-g

https://www.youtube.com/watch?v=WrRyY-1eos0

Aucun commentaire: